//Réflexes en cas de sinistre

Que faire en cas de sinistre ?

En cas de sinistre il est important que vous connaissiez vos droits et vos devoirs. La difficulté, c’est que chaque sinistre est différent et que la procédure varie en fonction du type de sinistre, des garanties en jeu et de l’assureur. Respectez précisément la marche à suivre en cas de sinistre pour faire valoir vos droits et bénéficier de la meilleure indemnisation possible. Enfin, vous ne devez jamais prendre aucun engagement vis à vis d’un tiers ou d’une compagnie adverse, ni accepter de transaction sans avoir obtenu l’accord préalable de votre assureur.

En cas de sinistre vous devez impérativement déclarer votre sinistre à votre courtier dans les délais fixés par la loi :

  • Deux jours ouvrés en cas de vol,

  • Dix jours suivant la publication au journal officiel pour les catastrophes Naturelles,

  • Cinq jours ouvrés pour les autres sinistres.

L’assistance peut vous aider pour :

  • transférer vos biens,
  • le nettoyage d’urgence,
  • l’évacuation d’urgence de toute pièce dangereuse.

Prenez toutes les mesures nécessaires :

  • Sécurisez vos locaux.
  • Veillez à ce qu´aucun autre dégât ne puisse se produire : mettre en place une clôture provisoire ou un gardiennage à la suite d’un bris de glace.
  • Supprimez l’origine du dégât des eaux.
  • En cas de fuite, fermez le robinet général d´alimentation qui fuit. Et si l´eau vient d´un autre local ou des parties communes, alertez au plus vite le voisin ou le gardien.

  • Coupez l´électricité si votre logement est envahi d´eau.
Incendie d'un bâtiment

UNE QUESTION ?

Vous souhaitez des informations complémentaires sur une solution d’assurance, n’hésitez pas à renseigner le formulaire de contact, je vous répondrai dans les plus brefs délais.

Formulaire

Transmettez les pièces à votre courtier :

  • la déclaration complète de votre sinistre,
  • la liste des biens endommagés par le feu,
  • l’état des dégâts occasionnés dans votre local (revêtement mural ou de sol),
  • l’état des dégâts occasionnés indirectement, comme des biens dégradés par l´eau lors de l´intervention des pompiers…,
  • tous les justificatifs prouvant la propriété et la valeur des biens endommagés : factures, photos, témoignages, expertises…,
  • un dépôt de plainte en cas de vol ou de vandalisme.
2017-12-23T08:27:51+00:00